Vers page d'accueil

AUX AMIS CHORISTES,...et en dessous de ces merveilleux conseils...quelques OUBLIS..


Quelques images et détails techniques tirés du livre « l’Echo des Rizières » d’Anna Moï :

Le chant n’est pas seulement une histoire de voix, mais de souffle.

Pour la canalisation du son : imagine-toi sur une ligne de crête extrêmement escarpée .

Pour l’émission des notes les plus aigues :pense la note avant de la chanter.

Pour la résonance : élargis au maximum les parois de ton crâne ; envoie le son contre le palais dur,

là où tu peux tâter l’os avec le doigt : la voix résonne contre le dur .

Pour l’effet legato : enroule le son comme une bobine de fil, pour l’incurver .

Pour le pianissimo : réduis le son à un fil que tu passes par le trou d’une aiguille. (Il est difficile

de chanter pianissimo les sons aigus) .

Mettre le son « devant » : il faut que le son le plus infinitésimal produit parvienne à la personne

assise au dernier rang d’une salle de 3 000 personnes. Mais si le chanteur utilise sa force pour

pousser le souffle, le son s’écrase.

Et lorque nous chantons avec les autres, amis qui nous rejoignez chaque semaine,

nous fabriquons à la fois notre bonheur et celui des autres….

MJ de Trogoff


PRATIQUE à Rosnarho !!! Les petits OUBLIS des choristes...à RECHERCHER..

- Septembre 2019 :

* un ravissant parapluie transparent à pois noirs...le temps s'y prête fortement

- Octobre 2019 :

* mais déjà depuis 6 mois, un plat à tarte en porcelaine à feu blanche apporté

par l'un d'entre nous, garni d'un bien bon dessert, a "disparu" sans retour...ce qui

chagrine l'utilisatrice habituelle de ce matériel approprié !